• Facebook

Qui sommes-nous ?

Contact 
 ciequipetille@gmail.com
+32.473/97.35.53

Peggy Pexy Green

Comédienne et créatrice de spectacles, Peggy Pexy Green est directrice artistique de La compagnie qui pétille

 

Formée à la Kleine Academie (école Jacques Lecoq) à Bruxelles et au Cours Florent à Paris, elle joue et crée des spectacles d'improvisation depuis 2012, au sein de La compagnie qui pétille et des troupes Page Blanche (avec Patrick Spadrille, Marie-Pierre Thomas, etc.), Impromenade et Ébullition.


Elle s'exporte aussi grâce à de belles occasions/invitations, jouant avec Sébastien Chambres (FR), Impro Sexes et Genre (Paris), Improbubble (BE), Olivier Dubois (Bordeaux)... 


Au sein de La compagnie qui pétille, elle se produit depuis plusieurs années dans les spectacles : « Souriez, vous êtes enregistré·e·s », « Mère & Fille », « Sans filtre » avec Laurence Bodart & guests et « Duet » avec Olivier Prémel.


En 2018, elle concrétise son engagement et envie de porter des questions de société au plateau, en créant un volet de création et d’atelier “Impro à propos”.

Le premier spectacle « Rouge », autour des questions de genres et clichés est joué par un collectif 100% féminin. Le deuxième spectacle « Freaks » est en cours de création. 

 

En 2020 enfin, elle crée le premier spectacle de la compagnie en anglais, avec le fabulous US Joe Bill (Chicago) : The impossible to live with, a tragic dark comedy.

Peggy Pexy Green donne aussi des ateliers à la Fédération Belge d’Improvisation Amateur (FBIA), L'Improviste, Improbubble, L'Improcamp (Avignon), L'Improvidence (Lyon), etc. et dans des festivals comme la Semaine De l'Impro de Nancy, le WISE, etc.

Et elle adore le chocolat et les chats.

Laurence Bodart

Depuis de nombreuses années, Laurence Bodart explore avec délectation les différentes facettes de l’improvisation théâtrale. D’abord improvisatrice de forme courte, elle suit à présent un régime à base uniquement d’improvisation longue forme.

 

Adepte de l’humour tendre et de la sensibilité, elle raffole de la construction et de la justesse du jeu. Elle cherche sans cesse de nouvelles recettes pour renouveler l’art de l’improvisation.

 

De 2015 à 2019, elle a joué chaque mois Voyage, une pièce d’une heure et quart où est racontée une seule histoire complètement improvisée.

 

Avec la Compagnie qui pétille et sa complice Peggy Pexy Green, elle a créé le délicieux concept 'Souriez, vous êtes enregistré·e·s', un spectacle d’impro-émotion sur base d’interviews du public (guests entre autres : Gilles Delvaulx, Olivier Prémel, Vincent Doms, Eric Leloir, Céline Camara, Meng Wang…).

 

Diplômée en littérature, blogueuse, communicante, dramaturge en devenir, elle s’intéresse aux émotions sous toutes leurs formes, fortes de préférence.

Olivier Prémel

Il y a une dizaine d’années, Olivier Prémel suit son envie débordante de scène et de création jusqu’à Bruxelles où il pousse la porte de la Kleine Academie.

Après avoir exploré les techniques Jacques Lecoq, le masque neutre et la création collective intensive, il sort diplômé en 2006. Suivent quelques productions au Théâtre Royal de La Monnaie de Bruxelles, puis il joue dans "Roberto Zucco" mis en scène par Daniela Ginevro, puis dans Pika-Don mis en scène par Alex Lorette.

En 2013, il fait partie de l’aventure jeune public : "La Petite Evasion", participant à une tournée d’une centaine de représentations, notamment au Burkina Faso, et au Théâtre des Doms lors du Festival d’Avignon.


En 2016, il fait partie de la distribution de la pièce « Un tramway nommé désir », au Théâtre de la Vie, nommé aux Prix de la Critique. En 2017, il joue « La merveilleuse histoire d’Henry Sugar », un seul en scène musical au Théâtre de la Samaritaine. I

l a également réalisé un court-métrage, "Rencontre(s)" ainsi que quelques clips vidéo. Il prépare actuellement une pièce de théâtre, en cours d’écriture. 


Comédien et improvisateur d’expérience, il fait également partie de la Ligue d’Improvisation Professionnelle de Belgique (LIP) ainsi que de la troupe Page Blanche, créant des pièces de théâtre improvisé, et enfin... ll joue dans Duet !

Lisa Cogniaux

Passionnée par la dramaturgie et la mise en scène, Lisa Cogniaux crée, écrit, assiste des mise-en-scène au théâtre, et bien sûr elle improvise.
Tombée dans le grand bain de l’improvisation théâtrale en 2012, via le cercle d’improvisation de l’ULB Impro-vocation, elle fait partie de la Sélection Nationale Universitaire de la FBIA en 2015, ce qui lui permet d’aller jouer en Suisse à son grand plaisir ! 
Elle s’amuse un temps à faire des bulles à l’université avant de voguer vers de nouvelles aventures. En 2016, elle rejoint l’équipe de La Croutounz au sein de la FBIA. Là, elle s’aguerrit à l’expérience du match via le championnat, et développe aussi ses compétences de spectacle via divers concepts plus ou moins loufoques. Avec la Croutounz, elle voyage régulièrement en France ou en Suisse.  
Elle aime l’improvisation parce que elle l’oblige à être dans le moment présent. 
Féministe depuis toujours, elle intervient dans l’émission “Faire genres” sur Radio Panik, et rejoint la troupe ROUGE dès 2020 pour mêler convictions politiques et spectacle d’impro, un pari audacieux et enthousiasmant ! 

Mana

Mana fait de l’improvisation comme elle vit : entière et engagée, curieuse et généreuse.

Dans son adolescence, Mana a fait du chant lyrique pendant plus de dix ans et de l’improvisation théâtrale pendant près de cinq ans. 

Après une longue pause, elle reprend l’improvisation il y a quelques années et investit dans sa formation, à Bruxelles et à l’étranger, avec des improvisateur.rice.s tel.le.s que Patti Stiles, Joe Bill, Daniel Orrantia, Felipe Ortiz ou Sébastien Chambres. Parallèlement, elle devient une membre active de la Fédération belge d’Improvisation Amateur-FBIA et est élue Présidente de son Conseil d’Administration en 2018.

En improvisation, Mana aime l’approche organique et est en quête permanente de sincérité et de liens dans son jeu et avec ses partenaires. Partenaires qu’elle surprend parfois par sa capacité comique naturelle.

Évidemment, on ne se refait pas, elle s’interroge aussi de plus en plus sur la dimension politique du théâtre, sur ce que l’on peut et doit dire du monde dans lequel on vit quand on est sur scène, face à un public. C’est dans le cadre de cette démarche qu’elle s’est engagée dans le spectacle d’impro à propos, Rouge, de La compagnie qui pétille.

Laura Matthys

De formation scientifique, Laura préfère pourtant toujours fonctionner de manière globale et intuitive

Rapidement, elle a pris conscience que sa manière d’appréhender le monde pouvait être un art : celui de l’improvisation théâtrale. Elle considère l’impro comme un terrain de jeu commun où partenaires de scène et public évoluent ensemble et vivent parfois des émotions fortes. Laura s’inspire entre autres de Mark Jane, qui a écrit que l’impro, et en particulier le long form, est un chaos organisé. Dans son parcours, elle a aussi eu l’occasion de nourrir sa créativité grâce à la danse, la musique, le slam ou encore la cuisine.

Amatrice de tous types, formats, Laura cultive l’impro courte au sein du championnat adulte de la FBIA avec Les Poussins Masqués, se régale d’impro free form avec sa troupe Vertigô

En 2018, elle décide de mettre l’improvisation au service de son engagement en créant un concept de formation-spectacle sur « l’impro sans clichés ». En 2019, elle rejoint d’autres femmes improvisatrices pour jouer le spectacle d’impro à propos, Rouge, de La compagnie qui pétille.

Rozana Radu 

Rozana is an actress and an improviser. She stared improvisation in 2007 in Bucharest creating Improvisneyland, the longest-serving impro group in Romania, alongside 6 other improvisers. They were the first Romanian improvisers to ever perform at the Second City and Impro Amsterdam.
In addition to being part of the ImproBubble teaching staff & core cast, Rozana is a member of Rouge, an all-female troupe who performs socially-engaged improvisation.
Aside from improv, traveling with her baby girl and husband are among her most enriching and therapeutic moments.

 Elsa Mikmik 

Elsa Mikmik est française et donc gourmande. On dit que c’est le chocolat qui l’a amenée en Belgique… en tous cas c’est certainement la gourmandise qui la caractérise en Impro. Si elle découvre cette discipline sur le tard, elle n’en tombe pas moins follement amoureuse. Elle est régulièrement en partance pour un festival, un atelier ou un spectacle dont elle revient des étoiles plein les yeux.

Elsa Mikmik pratique l’improvisation dite « free form » dans la troupe Vertigô. Elle a étudié ce format avec Joe Bill (Chicago) et Gaël Perry (FR) entre autres. Improvisatrice engagée, elle joue également dans le spectacle d’impro à propos, Rouge, 100% féminin, de La compagnie qui pétille. Pour ce projet, elle a notamment suivi les enseignements de Sébastien Chambres (FR) et Patti Stiles (Australie). Enfin, elle s’intéresse à l’improvisation longue qu’elle découvre avec Mark Jane (UK) et approfondit avec Patrick Spadrille (BE) dans la troupe Voyage.

Céline Camara

Originaire de banlieue parisienne, c’est en tutu rose et avec un chignon peu conventionnel que Céline fait ses premiers pas sur scène à l’âge de 8 ans. Après tout un cursus de danse classique et modern-jazz, c’est en 2006 qu’elle découvre l’improvisation théâtrale grâce à sa prof de français. En 2012, Céline s’installe au Luxembourg, s’implique dans la scène d’impro locale tout en se formant au Conservatoire d’Esch-sur-Alzette en diction et en art dramatique. En 2017, elle décide de plaquer sa carrière de juriste pour se consacrer pleinement aux arts de la scène. Elle crée avec Sonia Schmitt le 1er duo féminin luxembourgeois d’improvisation longue : Tout Nu(e)S. Elles présentent leurs pièces de théâtre improvisées au Luxembourg mais aussi en France et en Belgique. 
En 2018, Céline se forme à l’improvisation à l’américaine à l’iO Theater (Chicago) une expérience riche et marquante qu’elle partage à présent lors de divers stages.

Meng Wang

Meng est improvisateur depuis 2009. Il s’est formé à l’improvisation théâtrale à Paris dans différentes écoles : Big Buddies Impro, Impro Academy, et l’atelier des Impronautes. Il est membre de la troupe d’improvisation Smoking Sofa, compagnie parisienne spécialisée dans le long form.
Il participe régulièrement à des ateliers et des festivals internationaux où il travaille avec des improvisateurs.trices de renom tels que Patti Stilles, Shawn Kinley, Omar Argentio Galvan et Joe Bill. 
Depuis 2016, il fait partie du projet “Impro Sexes et Genre” qui a pour objectif d’explorer les questions de genre à travers l'improvisation théâtrale. 
Il est aujourd’hui spécialisé dans le format long, l’improvisation poétique, et l’improvisation à propos.

Mélissa Motheu

Comédienne, conteuse et improvisatrice professionnelle, elle est sortie du Conservatoire royal de Bruxelles en 2015 avec un diplôme en art dramatique. 
Sa soif d’apprendre l’amène à continuer de se former et à ajouter ainsi des cordes à son arc : formation aux contes, jeu face caméra, improvisation longue forme, entraînements dans l’équipe des Capitaines de la BIM et Voyage. 
Elle est également membre de la Troupe Lunaire, où elle enchante le jeune public de sa voix cristalline presque enfantine et elle est co-fondatrice de la compagnie Mirabilia.
Dès 2019, elle crée la Red Moon Cie et son spectacle féminin atypique autour de la sexualité : TaBoO.

Leila Kleve

Leila, d’origine iranienne et norvégienne, est traductrice de formation et passionnée par le théâtre depuis toujours. Biberonnée à l’art, Leila commence par prendre des cours d’art dramatique à l’Académie de Saint-Gilles. 
Elle intègre ensuite la troupe de l’Etincelle et la Troupe du 35 où elle s’investit comme comédienne et assistante à la mise en scène. Elle poursuit sa formation d’actrice au Cours Florent à Bruxelles où elle découvre l’impro, avec bonheur. 
Elle se forme également au doublage, à la voix off et se lance dans l’improvisation longue forme en 2019, une révélation. Depuis, Leila enchaîne les projets artistiques et n’a de cesse de découvrir et d’explorer toute forme de création théâtrale. 

Joe Bill est considéré comme l’un des meilleurs improvisateurs américains !

Membre fondateur de Annoyance Theater avec Mick Napier à Chicago, Joe Bill a étudié avec Del Close lui-même pendant plus de 10 ans. Il est aujourd’hui, entre autres, responsable de formation pour IO Chicago et Second City, deux des plus grandes écoles d’impro au monde.

Il joue et enseigne dans le monde entier (US, Europe, Australie, Afrique du Sud…), écume les festivals internationaux et joue régulièrement en duo avec les plus fameux improvisateurs (Jill Bernard, Susan Messing, Patti Stiles, Lee White, Inbal Lori, David Razowsky, Mark Sutton, Felipe Ortiz…).

On peut affirmer sans hésiter qu’il maitrise tous les formats issus des principes de Del Close (Harold, Armando etc…) qu’il pratique depuis plus de 40 ans.

En 2020, il étrenne un nouveau duo 'The impossible to live with', avec Peggy Pexy Green.

 

Et il parle un peu français. Si, si, a little !

Sans oublier nos pétillant·e·s invité·e·s au fil des spectacles et des saisons :

Sébastien Chambres (FR), Dominique Pattuelli,  Vincent Doms,  Éric Leloir, Gilles Delvaulx, Kelly Agathos, Patrick Spadrille, Mickey Boccar, Antonin Descampe, Greg Melmer (LU), Laurent Van Der Rest, Hugh Tebby (FR), Émilie Brébant, Laurent Cadet, David Serraz, Lilian Versange, Julianne Laffineur, Touff Touff, Philippe Verbeke, Sophie Hoyas, Adrien Papeians...

Et nos artistes de l'ombre :

Ils/Elles ont fait appel à nous

Acteurs culturels
Organismes publics
Acteurs associatifs
Ecoles d'improvisation

Notre public